Modélisation et cartographie

Comment prévoir un réseau écologique, une trame verte et bleue, adaptée aux déplacements d’espèces liés au changement climatique. La réflexion menée sur la côte pacifique des USA et du Canada propose une modélisation basées sur les conditions actuelles de climat et d’occupation du sol pour identifier des corridors permettant aux espèces de rejoindre une tache d’habitat un peu plus froide que celle où elles sont en minimisant les écarts de température à traverser.

Analyse de l'article "planifier la connectivité pour prendre en compte le changement climatique"
T.A. NUNEZ; J. LAWLER, B. H. Mc RAE, D. J. PIERCE, M.B. KROSBY, D.M. KAVANAGH, P.H. SINGLETON, J.T. TEWKSBURY
2013
Conservation Biology
27
407-416

La formation des écologues des collectivités territoriales en charge de l’aménagement du territoire aux logiciels permettant d’établir des cartes de connectivité par des chercheurs, permet de mieux prendre en compte la connectivité du paysage dans la planification.

Au cours d’ateliers, des chercheurs suédois ont formé ces écologues et les ont interrogés sur leurs réactions et leur point de vue quant aux possibilités d’utiliser ces cartes dans la planification locale.

Analyse de l'article "Modéliser le paysage comme un réseau:le point de vue du praticien"
A BERGSTEN, A. ZETTERBERG
2013
Landscape and Urban Planning
119
35-43

Comment mener une étude des connectivités à l’échelle régionale (SRCE) ou à échelle intermédiaire (SCoT) ? Une description d’une méthodologie générale en 7 étapes est proposée ici. Elle permet de récapituler les points clés à ne pas oublier. Les exemples développés à large échelle aux Etats-Unis montrent tout l’intérêt d’établir ces cartes régionales pour la prise en compte des continuités à l’échelle locale.

Analyse de l'article "vers de meilleures pratiques pour développer des cartes régionales de connectivité"
Paul BEIER, Wayne SPENCER, Robert F. BALDWIN, Brad H. McRAE
2011
Conservation Biology
25
879-892

Le Chat forestier, animal forestier farouche, a son territoire fragmenté par l’urbanisation et les routes. Les populations allemandes de Basse Saxe sont isolées et de faible taille. Afin de permettre la colonisation de zones favorables de grande taille au nord de cette région, une modélisation des corridors potentiels a été réalisée grâce au suivi des déplacements d’une trentaine d’individus dans une autre région allemande. Découvrez comment passer d’une étude scientifique à des propositions concrètes de préservation et de remise en état de corridors pour le Chat sauvage.

Analyse de l'article "entre théorie écologique et pratique de planification : la reconnexion d'habitats du Chat forestier en Allemagne"
Nina KLAR, Mathias HERRMANN, Mandy HENNING-HAHN, Bärbel POTT-DORFER, Heribert HOFER, Stephanie KRAMER-SCHADT
2012
Landscape and urban planning
105
376-384

Peut-on imaginer une forme urbaine et des règles d’urbanisme qui permettent un développement résidentiel plus respectueux de l’environnement notamment en termes de connectivité du paysage ? Cet article teste sur la périphérie de Besançon deux formes urbaines et deux règles d’urbanisme (construire au plus proche d’une zone déjà construite et d’un espace naturel ; construire au plus proche des routes existantes), différents taux d’urbanisation et teste les paysages simulés à différentes échelles de dispersion d’animaux.

analyse de l'article "évaluer la capacité des formes urbaines à préserver la connectivité des habitats naturels"
Cécile TANNIER, Jean-Christophe FOLTETE et Xavier GIRARDET
2012
Landscape and urban planning
105
128-139

Pour modéliser les réseaux écologiques, de nombreux paramètres sont à fixer. Souvent par manque de connaissances scientifiques ces valeurs sont fixées à dire d’expert ou à partir de références bibliographiques. Cet article montre comment les résultats issus des modèles basés sur la fonctionnalité du paysage varient avec les valeurs que l’on donne au coût de déplacement dans un milieu et à la structure du paysage testé. Il permet donc au bureau d’étude chargé d’une modélisation et à celui qui a commandé l’étude de se poser les bonnes questions sur les choix faits.

Analyse de l’article «La sensibilité des graphes d'habitat de moindre coût aux valeurs relatives de surfaces de coût »
Bronwyn RAYFIELD, Marie-José FORTIN, Andrew FALL
2010
Landscape Ecology
25
519-532

Les récentes avancées de la recherche (ces 10 dernières années) sur les réseaux écologiques ont appliqué la théorie des graphes à l’écologie. Cet article vous présente les bases pour comprendre l’intérêt de la théorie des graphes, met en avant les concepts écologiques cachés derrière les choix à faire lors de la modélisation et décrit un logiciel gratuit qui peut permettre aux bureaux d’études de s’approprier cet outil issu de la recherche. 

Analyse de l’article « un logiciel pour modéliser les réseaux écologiques »
Jean-Christophe FOLTETE, Céline CLAUZEL, Gilles VUIDEL
2012
Environmental Modelling and Software
38
316-327