Sortie de la publication « Agro-écologie et Trame verte et bleue : des synergies à valoriser »

Jeudi 25 Avril 2019
[current-user:picture:field-file-image-alt-text]

Le centre de ressources Trame verte et bleue met l’accent sur l’agro-écologie, sujet phare de l’Agence française pour la biodiversité, et sur les synergies entre les pratiques agro-écologiques et les continuités écologiques. Dans ce cadre, la publication « Agro-écologie et Trame verte et bleue : des synergies à valoriser » dans la collection « Comprendre pour agir » fait la synthèse des expériences réussies menées par différents acteurs et présentées lors de la journée d’échanges techniques organisée le 15 mars 2018 à Paris.

« L’agro-écologie et la TVB ont des objectifs communs tels que la préservation de la biodiversité, la garantie du bon fonctionnement des écosystèmes et l’optimisation des services rendus, et le développement des territoires dans leurs dimensions économique, sociale et paysagère » a rappelé en ouverture de la journée Hélène Gross, animatrice du réseau mixte technologique « Biodiversité et Agriculture » à l’Association de coordination technique agricole.

Ces pratiques profitent en effet conjointement à la biodiversité, notamment en créant ou en renforçant des continuités écologiques, et à la production agricole : la biodiversité apporte des services aux agriculteurs par la présence de pollinisateurs ou de prédateurs qui limitent les populations de ravageurs. Haies, bandes enherbées, mares, cours d’eau, arbres ou bosquets sont autant d’infrastructures agro-écologiques qui contribuent tant à la connectivité des espaces naturels environnants qu’à la productivité des espaces agricoles.

La publication présente des travaux menés sur des milieux boisées, prairiaux, aquatiques et humides, dans plusieurs régions françaises : des Cévennes à la côte d’Opale en passant par le Verdon, les Côtes-d’Armor, la Bourgogne ou le Gâtinais. Ces expériences ont été menées à l’échelle de la parcelle, où les changements de pratiques peuvent améliorer la fonctionnalité écologique des espaces agricoles. Intervenir à l’échelle de l’exploitation permet de la reconnecter aux espaces les plus naturels qui l’entourent. A une échelle plus vaste, l’action collective d’un nombre important d’agriculteurs contribue directement à l’amélioration de la Trame verte et bleue sur le territoire.

L’agro-écologie est au carrefour de nombreux enjeux comme la transition énergétique, l’atténuation et l’adaptation au changement climatique et la lutte contre l’érosion de la biodiversité. Favoriser l’agro-écologie va renforcer la résilience des territoires, comme l’a indiqué en conclusion de la journée Thierry Caquet, directeur scientifique de l’environnement à l’Inra et membre du conseil scientifique de l’Agence française pour la biordiversité. Et les synergies entre agro-écologie et TVB sont nombreuses.