Cours d’eau de tête de bassins versants

Description
 
Thème
Milieux aquatiques et humides
Résumé de la donnée

Les cours d’eau de tête de bassins versants sont les cours d'eau de rangs 1 et 2 selon la classification de Strahler situés amont des réseaux hydrographiques. La classification de Strahler hiérarchise l'ensemble des branches du réseau hydrographique en attribuant à chacune une valeur entière qui caractérise son importance.

Les cours d'eau de têtes de bassins versants sont prédisposés à une vulnérabilité importante, qui tend vers la dégradation et l'élimination de leurs habitats.

 

Emprise géographique
France métropolitaine
Mise à jour et référence temporelle
Inconnue
Résolution spatiale
1/10 000ème
Type
Vecteur
Format de la donnée
Shapefile
Système(s) de projection
RGF93/Lambert 93
Accès
Producteur de la donnée
Structures porteuses de SAGE
Adresse internet
Accessibilité
Tarification : 
Gratuit
Utilisation dans le cadre de la TVB
Echelle(s) d'utilisation
Régionale, Départementale, Intercommunale, Communale, PN / PNR
Eléments utiles pour la TVB pouvant être identifiés

Milieux identifiables

  • Milieux aquatiques : les cours d’eau d'eau d'ordre 1 et 2 selon la stratification de Strahlersont souvent retenus pour intégrer la Trame verte et bleue. C’est le cas des régions Auvergne et Bretagne, pour lesquelles ce type de cours d’eau a été pris en compte dans les SRCE. Ces cours d'eau ont une forte diversité biologique, et sont d'autant plus importants à prendre en compte dans la cartographie de la TVB puisqu'ils déterminent qualitativement et quantitativement la ressource en eau en aval.
  • Milieux humides : la cartographie de ces cours d'eau peut être importante pour la sous-trame des milieux humides, car c’est souvent autour des cours d’eau de tête de bassins versants que se trouvent des secteurs de concentration des mares et mouillères, des prairies humides ou encore des formations marécageuses. Ces zones humides associées aux têtes de bassins versants sont généralement de petites tailles, et sont souvent omises dans les inventaires des zones humides. Elles sont pourtant capitales pour le bon fonctionnement des hydrosystèmes. Les cours d'eau de têtes de bassins versants permettent donc d'identifier de potentielles zones humides.
Avantages
Unique donnée basée sur cette classification, elle peut être utilisée à plusieurs échelles.
Limites
L'identification et la cartographie des cours d'eau en tête de bassins versant sont souvent peu exhaustives, et sont, de plus, confrontées à une complexité de méthodes en ce qui concerne les critères de définition.