La trame verte et bleue à tous les étages

Pascale POUPINOT

Déléguée générale de Oise-la-Vallée
Fédération Nationale des Agences d'Urbanisme

Cœurs verts ou lignes bleues, des vides structurants pleins de ressources organisent les territoires et définissent une trame verte et bleue d'intérêt européen, régional et local.

Une enquête réalisée dernièrement par la Fédération nationale des agences d'urbanisme a permis d'identifier plus de 200 démarches récentes ou en cours rien qu’au sein des agences d’urbanisme.

Cette récente mais néanmoins massive implication des agences d'urbanisme mobilise de nouvelles compétences, des méthodologies renouvelées et adaptées, et des partenariats inédits. Les chartes des Parcs naturels régionaux mettent également en exergue ces trames vertes et bleues, en particulier dans les espaces périphériques aux grandes métropoles.

La journée d'échanges de la Fédération des Parcs naturels régionaux de France, que la FNAU a accueillie le 9 septembre 2014 rue Joubert à Paris sur le thème « trame verte et bleue et changement d'échelle : du SRCE au PLU », a été l'occasion d'échanger des questionnements et des savoir-faire afin de mieux prendre en considération les enjeux de la trame verte et bleue. Issue du Grenelle de l'Environnement, cette notion facilement appréhendable peut être traduite dans les documents de planification, à toutes les échelles du territoire.

Les équipes des agences d'urbanisme et des Parcs naturels régionaux contribuent à identifier ces trames dans les territoires, à appréhender leur fonctionnement aussi bien dans les réservoirs de biodiversité que dans les corridors écologiques, et ainsi les préserver malgré les menaces d'expansion urbaine ou de potentielles infrastructures, à toutes les échelles.

Pourtant le principal enjeu auquel ces équipes sont confrontées demeure la restauration de cette trame verte et bleue, afin que la biodiversité soit maintenue et d'assurer de meilleurs fonctionnements des écosystèmes faunistiques et floristiques.

Une expérience de partenariat à renouveler et à suivre qui pallie le faible niveau actuel de connaissances du fonctionnement de ces espaces.